Loading ..   Chargement ...

PronoFootball.com
24-02-2020 - 15:22
2750 joueurs actifs
84 connectés
 Accueil > Forum > Divers > 

POEMES

Loading ..
Rechercher :      -  Recherche avancée
<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  

POEMES

Marou21
Hors ligne


  Posté le 11 Déc 2019 à 21h21 #8173253

toujours aussi touchant :heart: Gé arrête de me faire pleurer

Fossile74
Hors ligne


  Posté le 13 Déc 2019 à 12h04 #8175103

Oui, d'autant plus touchant qu'au début je pensait qu'il s'agissait de moi ... :lol: :mrgreen:

Fantome
Hors ligne


  Posté le 14 Déc 2019 à 22h35 #8177689

Il y a bien longtemps que je n'étais pas passé par ici mais ce soir j'avais envie de vous faire profiter du poème que j'ai écrit lors du décès de ma femme Babeth et lu à l'église.
Certains penseront peut-être que ce n'est pas le lieu pour s'épancher sur la disparition d'un proche, pourtant écrire est mon exutoire, d'aucun s'attache à une simple photo, un moindre objet, pour moi chaque mot a son importance.
Merci à ceux qui comprendront ma démarche.

Babeth, pour l’éternité

Je la porte en moi, la respire, son visage à jamais gravé au cerveau,
Chaque seconde elle m’attire, inquiète du moindre de mes maux.
Aimante aux pouvoirs abyssaux, elle hante chacune de mes pensées
Au point de me rendre manchot, en son pouvoir charitable enchaîné.

Aimer, se donner comme toi, pour la vie tu resteras précieuse, unique,
Notre divine harmonie ma foi dégageait une complicité pharaonique.
Habité par de tendres pensées, tout me ramène à tes yeux, à tes bras,
Tellement d’amour pour se réaliser, se prendre tel qu’on est, délicat.

Heureux de clamer ici à quel point je t’aime d’un amour sans faille
Et cela que le monde m’en soit témoin, tu es mon espoir, ma bataille.
Pourtant mon écran ne m’inspire guère, il est le seul lien qui me reste,
Apogée d’une descente aux enfers, devient témoin d’un futur funeste.

Un tel manque, tel vide intérieur, expression cachée de mon désespoir,
Hanté par ces rêves tourmenteurs annonçant un avenir accessoire !!
Le destin en a décidé autrement, ce foutu crabe est venu nous séparer
Sans un remède ni le moindre médicament, notre vie simplement ruinée.

Je ne peux parler davantage de cet amour à la destinée supprimée
Qui ne possède qu’un visage, celui d’un parcours à jamais inachevé.
J’écris les larmes aux yeux car ces journées exquises et délicieuses
Eternellemnt perdues dans les cieux forment une sombre nébuleuse.

Cette retraite au bout des doigts méritée et soudain tout s’écroule,
Me laissant impuissant et sans voix, attisant en moi une forte houle.
Ces rêves de projets fantastiques sont enfouis et percent mon cœur
Puis sous une pluie fine mais drastique toutes mes larmes affleurent !!

En moi tant de forces et de promesses, oui je t’aime comme un fou,
Nos espoirs se plongent dans l’ivresse d’une vie enfin rien qu’à nous.
Ta vie passée à aider ton prochain sans jamais rien demander pour toi,
Ta pudeur n’a rien d’anodin, elle t’a pourtant coûté cher cette fois.

Je ne puis terminer ce poème sur un ton mélancolique de désespoir
Car pour l’éternité je t’aime, nous deux n’est plus dans mes pouvoirs.
Nos dessins ne seront pas esquisses, je ferai au mieux pour les accomplir,
Bien sûr avec tes trois fils, tes belles filles et petits enfants qui t’admirent !!

Sébastien, Vivien, Julien, Virginie, Tiffanie, Félicia deviendront mon escorte,
Investi par leur soutien nos rêves les plus fous viendront enfoncer les portes
Qui nous conduiront à instaurer le bonheur de Raphaël, Rachel et Marius
Les accompagner vers le succès, soyons fous leurs futurs cousins en plus !!

Dans l’espoir que là où tu vas plus jamais tu ne souffriras, emplie de bonheur
Tu auras pour seul mandat de rire aux éclats de leurs plaisirs enchanteurs.
Tes petits enfants profiteront pleinement de ton immense amour inégalable
Et de tes attentions fabuleusement irremplaçables d’une Mamie formidable !!

A toi Babeth, je t’aime pour l’éternité.

Fantome
Hors ligne


  Posté le 14 Déc 2019 à 22h38 #8177692

Et pour compléter ce partage, le poème écrit pour l'anniversaire de Babeth, Elle aurait eu 60 ans le 22 novembre 2019.

Sans Elle


Sans Elle je ne suis plus rien, partie accomplir son dernier voyage
Sans un bruit ni la moindre plainte, sans en mesurer les dommages
Ce satané crabe t’a emportée sans même te laisser la moindre chance
Quelques semaines auront suffi pour sceller définitivement ton absence

Sans Elle les jours sont de plus en plus sombre, son ciel bleu évanoui
Ne reste que le gris des jours d’hiver, glacial pour le restant de ma vie
Emporté dans une longue tourmente qui jamais ne guérit ni ne cicatrise
Je me dois de perdurer ta mémoire, rappeler oh combien tu étais exquise

Sans Elle nos grands projets élaborés à l’aube d’une retraite bien méritée
Semblent futiles et insignifiants, mais pourtant il m’incombe de les réaliser
Tu es le soleil irradiant toute la maison, la rose fraîche au si doux parfum
Mais aussi le pilote de notre vie, le fil conducteur d’un avenir resté sans fin

Sans Elle les nuits se font sibériennes, les jours d’une monotonie abyssale
La mémoire me joue bien des tours, la tête prend des trajectoires diagonales
Pourtant il me faut me consacrer à son plus grand bonheur, nos petits enfants
Leurs procurer les plus grands plaisirs pour deux et rendre fiers nos enfants

Sans Elle en aurais-je sa force, son endurance, son dynamisme si insatiable
Ou même son efficacité, ce sera plus que compliqué Elle est irremplaçable
Toutefois il me faudra avancer de mon mieux afin qu’Elle soit fier de moi
Lui rendre son sourire lumineux lorsqu’Elle verra ses enfants dans la joie

Sans Elle je devrais être irréprochable pour assurer l’union de notre famille
Préserver la cohésion de notre tribu, construire une descendance formidable
Sans oublier ceux qui viendront nous rejoindre, recréer son espace maternelle
Bienvenue seront la famille, les amis et la marmaille en garde professionnelle

Sans Elle il nous faudra fêter son bel anniversaire échafaudé de longue date
En ce vendredi Elle aurait eu 60 ans, se serait sentie embarrassée Elle si délicate
Presque offusquée de tant d’amour qu’Elle aurait sans doute trouvé injustifié
Coincée dans sa modestie, plutôt gênée, adepte de la plus grande simplicité


Joyeux anniversaire Babeth, je t’aime, ma femme pour l’éternité

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 14 Déc 2019 à 23h11 #8177719

Fantome, je viens de lire tes deux magnifiques poèmes. J'en ai encore les yeux embués de ces larmes que je voudrais retenir en me mordant les lèvres mais qui coulent parfois sur mes joues. Bien sûr que tes mots me font penser aussi à ma douleur toujours présente après le décès de ma femme le 2 Janvier 2015. Et je sais combien sont difficiles les jours, les mois et même les années quand on a aimé intensément celle qu'on vient de perdre ! Il ne se passe pas un jour sans que je pense à elle ou que je lui parle. Je ne peux pas dormir trop tôt car je tourne et retourne dans mon lit en lui disant des choses comme si elle était encore à côté de moi.
Merci d'avoir eu le courage d'écrire ton ressenti car ce n'est pas facile parfois de le faire. mais il faut le faire, comme je l'avais fait également sur le forum, pour laisser échapper ce qu'on a forcément retenu au fond de soi pendant les mois qui ont précédé le dernier jour.
Je suis de tout cœur avec toi. :| ;-)

Fossile74
Hors ligne


  Posté le 14 Déc 2019 à 23h24 #8177728

Il y a tellement d'amour dans tous ces mots que leur lecture m'a provoqué une sorte de gène un peu comme si je vous observais par le trou d'une serrure.

Mais c'était tellement beau que je me suis résolu à pousser mon indiscrètion jusqu'au bout !

Je ne sais que dire, je n'ai toujours pas davantage de mot à te donner. Cette douleur insoutenable qui te brûle au qutidien je crois en resentir une infime partie et ... ça m'effraie terriblement. Je te souhaite beaucoup de courage ...

Fantome
Hors ligne


  Posté le 15 Déc 2019 à 07h13 #8177931

Gedalger et Fossile74 merci pour ces quelques mots qui font un bien fou, dans ces circonstances on s'accroche à la moindre lueur comme si elle était diamant. Les jours sont difficiles et le resteront, comme tu le dit Gedalger on continue à lui parler tout en pensant à Elle constamment, pourtant il nous faut avancer avec nos souliers de plomb dans ce monde souvent si cruel et injuste parce que derrière tout cela les enfants et les petits enfants restent notre soleil qui rappelle oh combien nos épouses étaient fantastiques.

merci à vous.

Giovanni2910
Hors ligne


  Posté le 15 Déc 2019 à 19h21 #8178464

Gedalger a dit :

La Différence

En plein dans le mille Gégé ;-) :heart:
Pendant 43 ans j'ai eu le bonheur d’exercer le merveilleux métier d’éducateur spécialisé. J'aurais pu faire un autre métier bien plus rémunérateur, j'avais les diplômes pour, mais j'ai su dès les premiers instants passés dans l'institut où j'ai commencé ma longue histoire auprès de ces jeunes et moins jeunes que pour rien au monde je n’aurai voulu faire autre chose. :heart: :heart:
Lorsque mon dernier jour de boulot est arrivé, j'étais toujours aussi convaincu que j'avais fait le bon choix et que pendant ces merveilleuses 43 ans j’avais fait l'un des plus beau, si pas le plus beau métier au monde. :heart: :heart:
J’ai beaucoup donné surtout affectivement, mais ils me l'ont toujours rendu au centuple. Encore aujourd’hui je suis en contact avec certains d’entre eux et c’est toujours une joie immense de les revoir. :heart: :heart:

Fantome, je lirai tes poèmes mais je veux les lire à l'aise en les dégustant mots après mots vers après vers, pour le moment, je suis un peu pris par le temps malheureusement mais dés que j'ai un bon moment je me ferai un plaisir de les lire ;-)

Ce message a été modifié par Giovanni2910 le 15/12/2019 à 20h02

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 15 Déc 2019 à 19h35 #8178485

Merci Gio d'être passé lire mon poème et de l'avoir apprécié ;-)

Goud71
Hors ligne


  Posté le 15 Déc 2019 à 19h46 #8178493

Philippe :heart: :heart: :cry:

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 13 Jan 2020 à 18h48 #8235610

Hello,
On va commencer cette nouvelle année par un petit poème gentillet que je vous livre.
Bonne lecture

Promenade amoureuse

Les oiseaux sautillaient encore sur les branches,
Les nuages s'étiraient, formant une barrière blanche.
On s'extasiait devant cette flore merveilleusement colorée,
Ce mélange d'odeurs et parfums parfois libérés.
Toutes ces couleurs étaient un enchantement,
Et nous étions heureux de vivre ce moment,
L'un à côté de l'autre, en se tenant la main,
Rêvant peut-être de notre futur destin.
C'était le tout début d'une relation,
On avance dans la vie, avec précaution.
Il n'est pas facile d'apprendre à aimer,
Pour cueillir l'amour, il faut d'abord le semer.
Un peu plus loin deux amoureux s'embrassaient,
Ils ne se sentent plus seuls, désormais !
La soirée était calme, un peu humide,
Moi je me sentais paisible, un peu timide.
Pourtant j'ai pris mon courage à deux mains,
Et j'ai sorti cette phrase de son écrin :
Je te trouve vraiment gentille, vraiment belle,
Mon petit oiseau, ma tourterelle !!
Rougissant un peu, elle me regarda longuement,
Me plongeant un instant dans mon isolement.
Mais elle se blottit alors tout contre moi,
Et je l'embrassais, pour la première fois.


Gérard

Goud71
Hors ligne


  Posté le 13 Jan 2020 à 18h54 #8235619

Que c'est beau l'amour merci Gégé :heart: ;-)

Topva
Hors ligne


  Posté le 13 Jan 2020 à 20h05 #8235810

Merci Gégé pour ton poeme ;-) :D

Roucas
Hors ligne


  Posté le 13 Jan 2020 à 20h31 #8235841

Magique Gégé!

Didierland
Hors ligne


  Posté le 13 Jan 2020 à 22h57 #8236235

tout d'abord très beaux poème touchant de fantome que je n'avait point lu emouvant super bien écrit j'en doutait pas de toi. encore courage pour la suite mon ami

gégé que dire comme d'hab très beau poème aussi l'amour rien que l'amour ce qu'il y a de plus beau dans la vie merci encore a vous 2

Fossile74
Hors ligne


  Posté le 14 Jan 2020 à 07h05 #8236459

Bonjour,

Magnifique !
Sacré Gége, il n'y a pas une meuf qui pourrait résister à autant de poésie. J'aimerai avoir ce talent car c'est bien plus sûr et moins risqué que mon imper. beige :lol: :mrgreen:

Ted2189
Hors ligne


  Posté le 14 Jan 2020 à 09h14 #8236657

Tres beau poeme tout en douceur gégé

Raoul71
Hors ligne


  Posté le 14 Jan 2020 à 11h18 #8236778

tres tres beau mon Gégé merci ;-) :heart:


je viens de litre les magnifiques poemes de fantome ca ma bouleversé tres bien ecrit bravo

Ce message a été modifié par Raoul71 le 14/01/2020 à 11h22

Fantome
Hors ligne


  Posté le 19 Jan 2020 à 11h48 #8248447

Superbe Gégé comme d'habitude ;-) :heart: et merci Raoul !! :heart:

Goud71
Hors ligne


  Posté le 19 Jan 2020 à 15h15 #8248665

Fossile74 a dit :

J'aimerai avoir ce talent car c'est bien plus sûr et moins risqué que mon imper. beige



A bon tu as bien un talent avec ton imper - Beige n'est ce pas Mrs Columbo :lol: :lol: :p

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 19 Jan 2020 à 16h49 #8248791

Oui il dit avoir un talent caché sous son imper, mais personne ne lui demande de l'ouvrir :mrgreen:

Giovanni2910
Hors ligne


  Posté le 21 Jan 2020 à 23h31 #8255194

Mon Gégé que c'est bon et doux de lire ton poème et quelle fraîcheur il m'a comme par magie emmené faire une balade à vos côtés, un peut voyeur peut-être, mais que c'est bon de l'être quand on marche le long du chemin que dessine tes vers. Que c'est bon et qu'est-ce que s'est frais et revigorant !! :heart: :heart: :heart:

Fantome je viens seulement, et je m'en excuse, de lire tes deux poèmes absolument merveilleux, je les ai lus d'une traite bouleversé par leur délicatesse et par l'amour que chaque vers transpire. Peu de personnes peuvent dire avoir vécu, comme toi ou Gégé, un Amour aussi intense et aussi fort. Je me doute ce que cela peut vouloir dire vivre sans la personne aimée à ses côtés. C'est pour ça que tes poèmes sont si beaux si bouleversants et ils le sont parce qu'ils naissent fruit de ton amour éternel pour elle. :heart: :heart: :heart:

Ce message a été modifié par Giovanni2910 le 21/01/2020 à 23h32

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 11 Fév 2020 à 13h53 #8302704

Merci Gio pour ta réponse. Je suis heureux que ce petit poème t'ai plu. ;-)
En plus, mais tu ne le savais pas, mais c'était le jour d'anniversaire de ma Josette. J'ai donc bu 2 verres. (Et oui, je fête toujours son anniversaire ) ;-)

Fossile74
Hors ligne


  Posté le 12 Fév 2020 à 07h06 #8304386

Bonjour,

@Gégé : C'est très très beau d'honorer ainsi chaque année le jour de sa naissance. C'est dire à quel point Josette te manque :|

@USB :mrgreen: : Mon cher Gio, lire chaque réaction que tu postes suite à un poème est toujours d'une savoureuse poésie également :heart:

<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  

>> Retour à la liste des sujets  |  Retour en haut de la page

Poster un nouveau message

Afin de pouvoir poster des messages dans le forum vous devez être identifié.