Loading ..   Chargement ...

PronoFootball.com
04-12-2020 - 18:40
2429 joueurs actifs
183 connectés
 Accueil > Forum > Divers > 

POEMES

Loading ..
Rechercher :      -  Recherche avancée
<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 20 21 22 23 24 25  Suivants >>

POEMES

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 28 Nov 2010 à 22h14 #2864772


Mon ange Bleu

Je sais que ta vie n'es pas un rêve bleu, mais moi j'aimerais te donner un quotidien merveilleux
J'y mettrais tout mon amour, pour que ton sourire reste figé, et que ton coeur soit joyeux
je veux te rendre heureux , je te donne mes ailes , pour que tu puisse t'envolé, dans mon monde
de folies , pour te faire voir la nature, au dessus des nuages, pour qu'enfin tu tourne la page
sur cette période difficile, pour que ce chagrin file de ta tête, entre la senteur de la violette suave et la rose douce,danser au milieu d'un lac gelé , le nouveau lac des cygnes en couple, une histoire d'amitié , la plus fortement liée, gravé a jamais, je serais toujours là pour t'aider


Inconnu
Hors ligne


  Posté le 04 Déc 2010 à 21h04 #2884828

Je me souviens des matins de rosées, et des hirondelles qui chantaient le printemps
je me souviens du ciel rose et orangé de l'été , je me souviens de sa fourrue mouillée
et qui se blotissait contre moi, je me souviens de cette odeur de terre mouillé , d'herbe et de plante d'été, je me souviens de l'odeur du thym et de la bruyère qui embaumé l'air, je me souviens aussi des cerises cueillies à même l'arbre, des olives, du typique chou cévenol, je me souviens des poêlées de chataîgnes l'hiver, ou noël prônait dans nos têtes bien même avant novembre, de l'abre de noël , la convivialité partager autour du buffet où tout le monde apporter à manger, je me souviens des petits sablés dont je badigeonnais de jaunes d'oeufs, je me souviens du kouglof bien sec, des personnes qui m'entourrés depuis des années, je me souviens d'un village où une source aussi pure que celle de Lourdes coulait, elle fraîche toute l'année, j'aimais bien m'y baigné , et c'est la ou est né mon baptême ma nouvelle vie, ou tout est devenu bonheur autour de moi, j'ai compris que tout ces gens était là pour moi ébloui de voir une fille ainsi donné son accord au renouveau de la paix intérieur, j'ai vu cette chaleur qui m'entourée plus que jamais, j'ai donné et je donnerais toujours mon amour, dont je reçois chaque jour , par la lumière du jour, par toutes ces personnes bonne et attentionné, je me souviens de ce regard que j'ai eu quand je suis arrivé dans cette nouvelle ville ,j'étais émerveillé de voir , les animaux aussi près , de voir des personnes me dire bonjour avec un sourire en coin de la bouche , oui je ne rêvais pas , les personnes que je ne connaissais pas me disait bonjour avec amour, et ce ciel a mille visage du noir au violet, du violet au rosé , du rosé a l'oranger et la clarté des rayons du soleil, la beauté de cet air nouveau , que désormais je savoure chaque jour, mais parfois l'odeur du thym et de la bruyère me manque , le soleil brillant dès le matin aussi, ma vie sera chez moi près de la ou je suis née, ici n'est qu'un passage de ma vie pour rendre du bonheur a des coeurs
Je t'aime îlot de soleil


Inconnu
Hors ligne


  Posté le 19 Déc 2010 à 22h36 #2937239

Mon trésor

Depuis que je te connais , que mes yeux ce sont noyés dans les tiens.
Je suis a toi pour toujours tu es l'amour de ma vie celui pour qui je vis.
Si je dois donner mon coeur c'est a toi que je le donnerais car sans toi il ne sert plus a rien.
Quand tu es loin de moi , je me sens mal, j'ai besoin de toi je t'aime trop.. :heart:

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 26 Déc 2010 à 12h17 #2961933

Traduction de la chanson L.O.V.E de Joss Stone
:heart:
{Amour}

L est pour la façon dont tu me regardes
O est pour le seul que je vois
V est vraiment vraiment extraordinaire
E est encore plus que tout se que tu as toujours adoré

L'amour est tout se que je peux te donner
L'amour est plus qu'un simple jeu à deux
Deux amoureux peuvent le faire
Prends mon coeur mais s'il te plait ne le brise pas
L'amour a été fait pour toi et moi

ooh ooh ooh
ooh ooh ooh

L est pour la façon dont tu me regardes
O est pour le seul que je vois
V est vraiment vraiment extraordinaire
E est encore plus que tout se que tu as toujours adoré

L'amour est tout se que je peux te donner
L'amour est plus qu'un simple jeu à deux
Deux amoureux peuvent le faire
Prends mon coeur mais s'il te plait ne le brise pas
L'amour a été fait pour toi et moi

L'amour a été fait pour toi et moi

a été fait pour toi et moi

a été fait pour toi et moi

la chanson en anglais:

{love}

L is for the way you look at me
O is for the only one i see
V is very very extraordinary
E is even more than anymore that you adore
and
Love is all that i can give to you
Love is more than just a game for two
Two in love can make it
Take my heart but please don't break it
Love was made for me and you

Ooh ooh ooh ooh
Ooh ooh ooh ooh

L is for the way you look at me
O is for the only one i see
V is very very extraordinary
E is even more than anymore that you adore
and
Love is all that i can give to you
Love is more than just a game for two
Two in love can make it
Take my heart but please don't break it
Love was made for me and you

Love was made for made for me and you

Was made for me and you

Was made for made for me and you

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 26 Déc 2010 à 12h24 #2961949

poème de Victor Hugo

Âme ! être, c'est aimer...
Âme ! être, c'est aimer.

Il est.

C'est l'être extrême.
Dieu, c'est le jour sans borne et sans fin qui dit : j'aime.
Lui, l'incommensurable, il n'a point de compas ;
Il ne se venge pas, il ne pardonne pas ;
Son baiser éternel ignore la morsure ;
Et quand on dit : justice, on suppose mesure.
Il n'est point juste ; il est. Qui n'est que juste est peu.
La justice, c'est vous, humanité ; mais Dieu
Est la bonté. Dieu, branche où tout oiseau se pose !
Dieu, c'est la flamme aimante au fond de toute chose.
Oh ! tous sont appelés et tous seront élus.
Père, il songe au méchant pour l'aimer un peu plus.
Vivants, Dieu, pénétrant en vous, chasse le vice.
L'infini qui dans l'homme entre, devient justice,
La justice n'étant que le rapport secret
De ce que l'homme fait à ce que Dieu ferait.
Bonté, c'est la lueur qui dore tous les faîtes ;
Et, pour parler toujours, hommes, comme vous faites,
Vous qui ne pouvez voir que la forme et le lieu,
Justice est le profil de la face de Dieu.
Vous voyez un côté, vous ne voyez pas l'autre.
Le bon, c'est le martyr ; le juste n'est qu'apôtre ;
Et votre infirmité, c'est que votre raison
De l'horizon humain conclut l'autre horizon.
Limités, vous prenez Dieu pour l'autre hémisphère.
Mais lui, l'être absolu, qu'est-ce qu'il pourrait faire
D'un rapport ? L'innombrable est-il fait pour chiffrer ?
Non, tout dans sa bonté calme vient s'engouffrer.
On ne sait où l'on vole, on ne sait où l'on tombe,
On nomme cela mort, néant, ténèbres, tombe,
Et, sage, fou, riant, pleurant, tremblant, moqueur,
On s'abîme éperdu dans cet immense coeur !
Dans cet azur sans fond la clémence étoilée
Elle-même s'efface, étant d'ombre mêlée !
L'être pardonné garde un souvenir secret,
Et n'ose aller trop haut ; le pardon semblerait
Reproche à la prière, et Dieu veut qu'elle approche ;
N'étant jamais tristesse, il n'est jamais reproche,
Enfants. Et maintenant, croyez si vous voulez !

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 27 Déc 2010 à 12h27 #2965071

Je suis amoureuse ,mais j'ai mal , j'ai le mal d'aimer
d'aimer a en crevé, je suis possessive et jalouse
je l'étouffe a n'en plus finir, pour a la fin me faire souffrir
lui faire du mal aussi, alors que lui c'est ma vie
j'aimerais qu'il me pardonne , pour qu'a nouveau son amour il me le donne
avoir des sms sur mon phone , que j'aurais pas besoin d'écrire
juste une déclaration d'amour , car j'ai besoin d'attention
une simple fusion entre nous deux , nous amoureux
Etre a ces cotés et pouvoir m'infusé , dans son esprit
pour ne pas qu'il m'oublie , je t'aime tu es tout pour moi
alors ne crois jamais que j'aime quelqu'un d'autre que je ne pense pas a toi
car je n'ai que toi comme amour :heart:


Ce message a été modifié par Inconnu le 27/12/2010 à 12h29

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 17 Jan 2011 à 20h32 #3028503

Monde
Oh monde toi qui souffre aujourd'hui , tu as mis a terre les hommes,
ceux qui tuent qui croit a rien , pour rien, leur vie ne sont que trahisons et mensonges
adultères et désillusion , plus aucun un espoir , pour eux vivre est dérisoir, il se trompent bien
ils ont cette chance de vivre parmis nous, ils disent jamais pardon , ils laissent mourrir leurs victimes, sans même un regard de regret ou de pitié, ils s'enfichent , ils remercieront jamais leurs mères ou leurs terres de leur avoir enseigné , l'amour et la paix, ils préfèrent se tourné vers les ténèbres du monde , d'homme de rencoeur et haine , ils n'ont jamais de peine, ni pour un SDF , ni pour un enfant en détresse, c'est tout simple ils n'ont ni sentiments, ni coeur!
Il faut toujours une castastrophe naturelle, pour leur serré la gorge et voir que seul, on avance jamais on a toujours besoin de quelqu'un pour avancer doucement, marché sans se faire brisé par les paroles, par les gestes, les bêtes sont moins con que les hommes, ils comprennent la souffrance ils ont un coeur , une vie bien plus simple certe mais ils compte toujours sur les siens , leur famille ou amis ou même des étrangers a leur groupe, le monde souffre mais au lieu d'agir ils emplifient la souffrance,ils oublient leur patrie , leur valeur , tout ce que nos grand pères et arrière arrière grand père ont combattu pour les générations futur, ce n'est plus aussi pur qu'avant , le vent pue l'indifférence , ils ont donné leurs vies leurs sangs et maintenant presque tout les gens ont oublié tout ça... Triste est le monde ? Oui il l'est plus qu'avant , la misère gagne chaque foyer, du plus aisé au plus bas ! Mais le monde n'est pas si sale que ça , il y a encore des combattants en chacun de nous heureusement , oh monde écoute nos coeur battre à l'unisson ! C'est beau , on né , on vis, on meurt c'est le cycle de la vie, mais certain ne mérite pas la mort.. Mon monde dis moi que la paix va à nouveau proner , je vous en supplierais de toute mes forces, car ce n'est pas que vous qui souffre , moi aussi


Inconnu
Hors ligne


  Posté le 04 Mai 2011 à 19h15 #3379346

Papi

Tu es partis aujourd'hui
Ton dernier regard je l'ai captée
Ta main qui serait la mienne je l'ai gardée
Jusqu'au bout j'ai supporté
Mais quand j'ai appris je me suis effondrée
J'ai pleurée et je pleurerais jusqu'a que je m'y fasse
A l'idée de ne plus te voir , ne plus entendre à nouveau ta voix
et tes plaisanterie que tu disais à table pour nous distraire
Je garderais ton image du papi qui a fait la guerre , celui qui nous raconté ces récits
celui qui nous a appris à faire de la balançoire , celui qui nous faisait de bons repas
celui qui nous a donner son amour, son savoir et son bonheur
papi tu sera toujours dans mon coeur :heart:
 img http://mk6.ti1ca.com/adhedtdj.jpg /img

Ce message a été modifié par Inconnu le 04/05/2011 à 19h43

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 26 Mai 2011 à 23h22 #3449741

Dylan, moi j'aurais mis plutôt quelque chose comme ça, en reprenant tes idées:

Supporters Parisiens,
Vos visages illuminent le mien,
Sans vous supporters,
Les tranchées ne font que se taire,
Le spectacle à Paris est visible,
Et la ligue des champions est notre cible,
Nous sommes la capitale du foot français,
On va revenir tout en haut, allez..chantez...

;-) ;-) ;-)

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 26 Mai 2011 à 23h40 #3449786

T'as mangé une pomme,
Espèce de sale môme,
A cette heure tu devrais faire un somme,
Au lieu de raconter des histoires à la gomme
:mrgreen: :mrgreen:

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 27 Mai 2011 à 23h07 #3452608

Ne sois pas jaloux Roro,
Vous avez les taureaux,
La place de la Comédie,
Antigone aussi,
Un beau stade à la Mosson,
Le cimetière de Grammont,
Et après chaque victoire,
Port Marianne, pour aller boire...
:lol:

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 20 Juin 2011 à 19h43 #3525730

Coeur absent

Mon coeur s'étouffe , j'approche le gouffre
Le gouffre dont je souffre elles aussi l'on perd ici
Dans cet endroit maudit avec ce terrible Eddy
Pourri , moisi, il nous a tout volé à nous toute à nous quatres et si c'est pas plus..
Il nous a bu comme un alcool velouté , il nous a manger comme un banquet
Puis nous a jetté comme un vulgaire bout de papier usé , et pourtant pendant tant d'années il nous a traînés j'usqu'a lui , nous a abusé et pour lui c'est faux , ce n'est que de la vieille peau fanée, pourtant il nous a brûlé notre coeur et nous a prise de stupeur de tremblant si distinct aujourd'hui dont tout le monde se fout de nous aujourd'hui nous pendant tout ce temp on s'est enfoui dans un monde de folie , ou la boulimie nous a conquise , et nous sommes pas de la banquise qui fond on aimerait tant oublier tout ça mais c'est graver à jamais pendant que lui continu a se pavaner d'autre aimerais mourrir pour ce qu'il nous a fait subir...


Inconnu
Hors ligne


  Posté le 27 Aou 2011 à 16h42 #3707765

Je me suis régalée de rhubarbe
Tant que j'en ai plein la barbe
Et dans mes moustaches
J'ai l'air d'un potache :mrgreen:

Ca m'a pris comme une envie de confiture
J'en ai d'ailleurs plein la figure
Comme un nouveau-né
Je me suis empiffrée :mrgreen:

J'en déduis que je dois me raser
Sous peine de décorer mon nez
Je suis toute barbouillée
J'ai l'air mal maquillée :mrgreen:

Ca m'a pris comme une envie
De vous raconter ma vie :lol:

Ce message a été modifié par Inconnu le 27/08/2011 à 16h52

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 17 Sep 2011 à 09h37 #3773697

Je suis passée à côté

 img http://mk6.ti1ca.com/78yxvief.jpg /img

Quand je suis née tu ne me voulais pas
Mais tu m'as aimée après cela
Entre nous la tendresse était bien là
Même si nous ne nous parlions pas

En ce temps-là j'étais heureuse
Même si nos élans étaient restreints
J'ai été si malheureuse
Quand tu as eu ton accident

Et puis la sorcière s'est immiscée
Tout doucement dans notre sphère privée
Distillant son poison doucement
Me prouvant par des arguments

Que tu n'étais pas un héros
Mais un être avec des faiblesses
Et c'est là qu'elle me blesse
O mon père, mon héros

Il a fallu qu'à mes yeux elle te rabaisse
Pour que la blessure se fasse
Dénouant nos liens fragiles
De sa clairvoyance agile

Elle nous a séparés à jamais
Nous n'étions pas fâchés
Mais juste éloignés
Je me suis renfermée

Je n'ai jamais pu te dire
A quel point je t'admirais
Tu es parti pour toujours
Mon chagrin est bien lourd

Sache que je t'aimais et t'admirais
Mes défauts sont les tiens
Seul tu aurais compris mon désarroi
La vie est un chemin de croix

Je le suis en cahotant
Par toi guidée par instant
Repose - toi pour toujours
Moi je reste ta fille pour toujours

Ce message a été modifié par Inconnu le 17/09/2011 à 10h14

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 19 Oct 2011 à 19h43 #3868331

Triste est mon coeur d'avoir tant de mauvaise moeurs .
Son coeur brouillé d'idée mal saines,de haines oubliées,
mais tellement profondes et immondes, que ça l'écoeure
une blessure inguérissable,un seul responsable et condmnable
le monde,l'humanité le crime de l'homme d'être aussi ignoble
d'oublier ce qui étais autre fois un vignoble aujourd'hui ce
n'est plus qu'un immense immeuble de béton et d'armée.
D'oublier notre patrie abbatue par la guerre pour notre survie,
d'oublier que notre plus beau cadeau c'est de nous laissé la vie,
que notre mère et notre père sont nos joyaux.
Triste est mon coeur de voir cette terre ce déchirée pour des disputes
incompréhensible, Israël sujet sensible et irréductible.
Aujourd'hui on oublie souvent qui l'on est, et on suit les tendances
de la mode de l'incivilité et des personnes qui ne sont plus solidaires,même
les personnes de pays précaire sait être solidaire.
L'argent c'est après quoi ils courrent et se battent bêtement la sagesse,
est une richesse pas l'argent.
Toi , enfant innocent s'il te plaît prend plaisir a connaître notre vieille culture a savoir ce que
le passé en bien soit continuel dans le présent et le future....


Inconnu
Hors ligne


  Posté le 24 Nov 2011 à 03h31 #3969063

Il est 3 heures du matin
Je ne dors pas encore
Je vais battre le record
De la nuit du félin

Yeux grands ouverts
Le cerveau tourne plein régime
Que faut-il faire
Pour le mettre en sourdine

Des échéances arrivent
Qui me turlupinent
La tête en dérive
Les idées me minent

La cervelle est en ébullition
Je fais le tour des questions
Arriverai-je à gérer le tout
Il me faut être partout

Vivement la nouvelle lune
Qui j'espère chassera
Ces idées importunes
Me laissant dormir là

D'un sommeil retrouvé
Dans la sérénité
Tout s'effacera alors
Je reposerai mon corps

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 28 Nov 2011 à 17h37 #3980510

A croire que je ne pense qu'à rêver

A croire que je suis fou de toi
A croire que je ne veux que toi
Crois moi
je n'aime que toi

je pense être avec toi
je pense vivre avec toi
pense à ça
je n'aime que toi

je rêve de danser avec toi
je rêve de marcher avec toi
...
Rêves-tu de ça?
Je ne pense pas
Je ne crois pas

Ce message a été modifié par Inconnu le 28/11/2011 à 17h37

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 28 Nov 2011 à 21h50 #3981313

Je suis une princesse rêveuse, une femme amoureuse
Une princesse au prince charmant, mon parfait amant
Je l'aime , comme lui m'offre des pantoufles de vairs et des fleurs que l'on sème
Crème des hommes , j'ai de la chance que la vie m'ai offert cet homme
Et moi je lui offre , mon corps , mes trésors cachés, mes yeux noisettes qu'il peut croquer
Il est ma gourmandise , ma drogue , ma fantaisie de ma vie , que seul lui peut comprendre pourquoi
Ma folie , mon envie , je suis la princesse comblé qui deviendra mère de ce prince qui deviendra roi pour que je devienne sa reine
:heart:

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 29 Nov 2011 à 21h43 #3983692

Fou
Fou de toi
Fou toi ça
Fou toi ça DTC
Fou toi ça Dans TC
Fou toi ça Dans Ton C
Fou toi ça Dans Ton Coeur

Scofield007
Hors ligne


  Posté le 30 Nov 2011 à 13h50 #3984994

Toi, dans un samedi d'automne;
Avec un simple baiser à conquis mon coeur,
À changé ma vie d'un ton monotone,
Et me fais vivre le bonheur!

Aujourd'hui, malgré les interdits,
Et le distance "Je t'aime"
Je rêve, avec toi de faire ma vie,
Et comme pour Quasimodo être ta bohème!

Le matin, je pense à toi,
Et toute la journée, j'ai envie d'être dans tes bras
Mes pensées et mon coeur sont à toi,
Ma vie ne rime à rien sans tes bras!

Depuis, que tu es entré dans ma vie,
Tu me fais découvrir la vie en rose,
Et à fait renaître mes rêves et mes envies
Mon coeur devant toi, est en pause.

Tu m'es plus précieux que l'or,
Je te veux pour l'éternité.
Je t'aime, je t'adore,
Et me comble de ta gentillesse et ta beauté

David ;-)

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 06 Déc 2011 à 06h18 #4000783

Poème sous forme d'acrostiche que j'avais écrit pendant l'attente de Lylou :D


L'automne s'en est allé
Y a-t-il des regrets
L'hiver s'est installé
O Noël va arriver
Un bébé , il apportera

Lylou , elle se nommera
Y a-t-il plus beau cadeau
Lorsque dans les bras
O enfant en son berceau
Une maman mettra

Le regard embué
Y aura-t-il plus heureux
Le papa sera impressionné
O le magnifique cadeau
Un véritable joyau

Le premier grand élan
Y a-t-il plus d'émoi
Lorsque mini-vous
Ouvre ses petits doigts
Unissant votre destin

L'amour est bien là
Y a des larmes de joie
Le sourire en coin
O le bébé coquin
Un bisou, des câlins

Ce message a été modifié par Inconnu le 06/12/2011 à 06h22

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 21 Déc 2011 à 19h03 #4046559

Tu me manques , toi loin de mon coeur et de mes yeux
Ne plus sentir ta douce chaleur a mes côtés me pince le coeur
Je t'aime tellement , j'espère que mes mots tu les entends
je t'aime vraiment , c'est toi que je veux , tu sera le père de mes enfants
déjà les prénoms nous avons choisis j'espère que c'est pour la vie
parce que ma seule peur c'est de te perdre , que tu me crois ou non j'ai toujours peur de ça
parce que tu supporte , mes mauvaises humeurs, mes pleurs , tu pourrais craquer et t'en aller
et ça me fait peur , je t'aime être loin de toi ma seule douleur je préférerais être avec toi dans tes bras , m'évader et tout oublier. Mais tu as le droit à ta liberté mais c'est dur pour moi d'être seule.
Toi ça ne te dérange pas tu aimes être solitaire. Je ferais toutes tes volontés si ton coeur y met aussi du sien tu le sais quand même comment je t'aime a moins que tu l'ai oublier?
Comment je vivrais si tu n'es plus la...
:heart:

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 22 Déc 2011 à 23h05 #4050868

Mon artiste
Je suis une de ces groupies , qui n'ont qu'une vie un artiste
Je pense à lui et ça y est je me sent triste, et pourtant la danse c'est ma vie mais sur la piste...
Avec ces yeux de braise, il m'enflamme au moindre regard, je me remet du fard des strass et des paillettes, et un filet d'améthyste sur mes paupières, pour paraître plus fière
Enfin il me voit mon coeur s'en n'est plus il est tellement chaud que je ne sent plus ma respiration
je me demande que ce que je vois est pas une machination , et pourtant son souffle chaud derrière moi ce n'est pas un illusionniste, c'est pire qu'un rêve c'est la réalité , il me souffle mon prénom et moi je suis bouche bée , je bafouille et oui j'ai la trouille , un homme si charmant et élégant , qui voudrait de moi à part cet artiste étrange , il est même plus beau qu'un ange, il sait être velouté dans ses mots dans la façon de mouver , mon émotion est mon dévolu, je pourrais le croquer à pleine dents pour me rassurer et me dire , non ce n'est pas une illusion , ni même un rêve.
Ainsi il me relève d'un pied assuré il me regarde dans les yeux , et c'est merveilleux , c'est même plus beau qu'un feu d'artifice c'est une aurore boréale , il est devenu mon idéal mon drôle d'artiste.

Pour mon homme
:heart:

Ce message a été modifié par Inconnu le 22/12/2011 à 23h06

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 10 Jan 2012 à 14h47 #4105880

Le projet
Une injection,pour masquer l'émotion terrible du coeur,une fleur comme remède,un poison léger,pour éviter de fané, pour oublier ou ne pas oublier,voir son visage est une noirceur pour mon coeur une pulsation douloureuse, être malheureuse, ça m'arrivera souvent, être heureuse durera peu,mais ce sera , une pause à ma prose.Brûlé les souvenirs mauvais de mon cerveau tel est mon idéaux, mais je sais que cela est impossible a moins de me drogué à oublier mes bons souvenirs aussi.Aimer à en crever sans même l'avoir déclarer au monde entier.Aimer a se blessé l'âme,se débarrassé des maux du coeur et du corps, tel est mon projet et si cela existe ce sera mon or.


Ce message a été modifié par Inconnu le 25/02/2012 à 21h50

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 31 Jan 2012 à 03h36 #4166130

L'hiver est enfin là !

Tout le monde l'attendait
La famille, la nature, les animaux
La neige cette nuit tombait
Recouvrant le site d'un blanc manteau

Le jour s'est levé , paysage immaculé
Les enfants ont bien vite enfilé
Leurs manteaux, mit leur bonnet
Impatients les yeux écarquillés

Ils sont allés comme des fusées
Jouer dans cette blancheur
La joie dans le coeur
Ils construisent leur bonhomme

Charly, ils le nomment
Lui mettent cache-nez et bonnet colorés
Puis se laissent glisser
Sur une luge improvisée

Au coin de la cheminée
De la maison, Mamie les regarde
Fière et émue de ce remue-ménage
Se remémorant qu'elle-même à leur âge

N'avait pas de bottes, que de fins mocassins
Aussi son papa avait construit une luge
Qu'utilisaient tous les petits voisins
Je vous laisse juges

Elle avait les pieds trempés
Mais le regard émerveillé
Par tous ces flocons virevoltant
Sur son épaule menue atterrissant

Laissant en elle un souvenir ému
De cet hiver jamais revenu
Les enfants rentrent maintenant
Les joues et le nez rougis par le froid

Les bottes mouillées sur le paillasson
Mamie les serre sur son coeur
Le feu dans la cheminée rougeoie
Et l'on n'entend plus que le son

Du rire des enfants ravis
Tenant leur bol de chocolat chaud
Frottant leurs pieds endoloris
Regardant par la fenêtre le blanc manteau

Neigera-t-il encore demain
C'est l'heure des câlins
Les enfants sont bien las
L'hiver est enfin là

Ils s'endorment bienheureux
Ce fut un jour merveilleux

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 18 Fév 2012 à 12h45 #4223319

J'ai trouvé ce magnifique poème: l'auteur serait le semble-t-il Lucienne Diver. Quelqu'un peut-il me le confirmer ? :o

Avance !

Sur le chemin de ta vie,
malgré les obstacles
Avance !
sans jamais te retourner.

Même au creux de la vague,
ne te laisse pas couler
Avance !
car toute vague remonte à son tour.

Fonce ! Prends des risques
c'est la seule école du courage.
N'écoute que ton coeur,
souviens-toi de tes rêves d'enfant.
Rêve encore, le jour et la nuit
si tu veux que tes rêves deviennent réalité.

Avance
selon ta seule volonté
au gré du soleil et du vent,
au gré du chant des oiseaux,
au gré, la nuit, des étoiles scintillantes.

Avance !
dans une constante bonne humeur
Avance ! sur le chemin du bonheur.

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 22 Fév 2012 à 22h58 #4238383

Bon du coup, vous m'avez inspiré ! et motivé, donc je me lance ! :oops:
Ce n'est pas très joyeux, j'écris en fonction des émotions du moment ;-)



Assez d’espérer
Lassée d’avoir essayé,
En vain, de te sauver,
De ta destinée.

Jamais touché,
Incapable de montrer,
Ce que tu ressentais,
Vivant juste à côté.

Complètement rejetée,
J’ai fini par abandonner,
N’en sois pas étonné,
Je ne pouvais continuer.

L’espoir m’a trop habité,
Et a fini par s’effacer,
Je t’ai tant donné,
Que j’en suis épuisée.

Mais la vie n’est pas terminée,
Je refuse de laisser tomber,
Je serais d’avantage fortifiée,
Et je pourrais, un jour, te pardonner.

Minby - Février 2012

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 25 Fév 2012 à 22h07 #4248114

Je suis contente que mon topique continu a vivre! ;-)

Mon horizon
Le jour s'est levé , et moi d'un oeil furtif scrute l'horizon, les maisons .
Oui les gens sont encore endormis, même pas de fatigue , je m'habille rapidement
sort promptement de ma chambre , enfile mes chaussures un coup de gloss et me voilà sortie de la maison , je respire l'air chaud de l'air de l'été ici tout est beau comme un paradis, des oiseaux chante mélodieusement , comme un chant d'ange, je suis une enfant je regarde le ciel, écoute le bruit du vent à travers les branches des arbres, l'herbe, la luzerne, tout ces parfums qui m'embaume, c'est si beau, je regarde les insectes dans l'herbe peuplée de fourmis,criquets, sauterelles et bien d'autres insectes en tout genre , je ressent le besoin de me servir des plantes pour me guérir, et je découvris par moi même que les feuilles de pissenlits si joli stoppé le sang qui coule, et me voilà devant l'eau qui coule , je la boit en pleine main , je me balade seule dans ce petit matin de rosée, si bel été.
Et puis le collège une amie si charmante amie , ma meilleure amie d'aujourd'hui , me confie ses secrets sa beauté de son coeur, quel bonheur, je me restaure auprès d'elle , je m'occupe d'elle comme si c'était ma petite soeur , je l'aime de tout mon coeur , je peux plus imaginer ma vie sans la voir heureuse, elle ne rêve pas tout de suite au prince charmant d'abord le travail après elle me le disait toujours, aujourd'hui je suis sûre qu'elle a trouvé l'amour de sa vie tout comme le mien aussi , je lui donne tout pour elle, et lui aussi et pour toute ma vie
:heart:

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 03 Mar 2012 à 21h48 #4274084

Bon, je vais vous en faire un, mais le problème, c'est que beaucoup de ceux que j'ai modestement écrit, sont longs, et parfois style chanson avec refrain et couplet, donc difficile à reproduire ici
Celui-ci est court.

..........................C'est la vie............................

Quand le bébé a soif, et regarde sa mère,
Qu'il agite ses pieds et serre ses petits poings,
Prêt à crier, avec ou sans témoin,
Il sait qu'elle va le prendre dans ses bras,
Pour calmer sa colère,
Et tendrement va lui donner son sein.
En fermant les yeux, il le têtera,
Puis s'endormira le gentil chérubin,
Un mince filet de lait s'échappant de sa bouche,
Rêvant sans doute de son prochain repas,
De quelle manière il allait remplir sa couche,
Afin qu'il mette aussi la main à la pâte...son papa !

Ce message a été modifié par Gedalger le 04/03/2012 à 20h22

Inconnu
Hors ligne


  Posté le 04 Mar 2012 à 14h13 #4275664

Bonjour, je vois que je viens d'arriver dans un champs où les vers-dure ;-)

Pour la petite présentation je suis un jeune artiste (rappeur) et j'ai envie de vous faire partager le 1er couplet de mon titre ''Pensées Positives'' :

Dans l'attente de mes sorties
Moi je vais m'exposer
Avec des vers sordides
Et puis des textes posés
Je cherche une chaleur
Pas forcément humaine
Mais juste une valeur
Qu'on trouve dans une aide
Tant d'interrogations
Trop souvent sans réponse
J'en tire une leçon
Celle de la persistance
Que je le veuille ou non
Je crois en la patiente
Car elle va me mener
À la plus belle des récompenses
Je parle à solitude
Et solitude me charme
Mais vite son attitude
Me fais versé une larme
Je reste positif
Je me suis fais trop mal
Je suis bien trop humide
Dans l’oeil du pyromane
Parfois contradictoire
Ma personnalité
Mais sur une trajectoire
Que personne n'a idée
J'me fais des confidences
Quand je suis dans le noir
Mais c'est une évidences
Car je suis LE MIROIR


<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 20 21 22 23 24 25  Suivants >>

>> Retour à la liste des sujets  |  Retour en haut de la page

Poster un nouveau message

Afin de pouvoir poster des messages dans le forum vous devez être identifié.