Après presque 20 ans d'existence, il est temps de se dire au revoir ... PF s'arrête le 11/07/2021 ! Un énorme MERCI à tous les participants ! Retrouvez le détail ici.

Loading ..   Chargement ...

PronoFootball.com
22-10-2021 - 08:00
2158 joueurs actifs
108 connectés
 Accueil > Forum > Football > 

MONTPELLIER 8e - Merci Michel et Vito !

Loading ..
Rechercher :      -  Recherche avancée
<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 31 32 33 34 35 36  

MONTPELLIER 8e - Merci Michel et Vito !

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 04 Sep 2020 à 13h28 #8702987

Et les petits clubs et clubs moyens encore plus compliqué... :roll:
Moi ça m'inquiète vraiment mais bon à voir...

Fredolili
Hors ligne


  Posté le 08 Sep 2020 à 01h58 #8710334

Oui avec la reprise de la CDF en plus pour les clubs amateurs qui pour certains ont eu du mal à s'entraîner, ça va être compliqué de briller dans cette compétition pour eux cette année.

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 08 Sep 2020 à 14h25 #8711029

On verra ce week-end contre Nice pour nous... Encore un match difficile...

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 06 Jan 2021 à 17h19 #8857096

Bonne année à tous ! Avec pour le MHSC l'annonce du nouveau stade et de son emplacement à horizon fin 2024. Et je vous partage mon texte écrit pour la nouvelle année.

Aux Pailladins,
Au MHSC,
À Montpellier,
À la Paillade,

L'année 2021 commence pour notre club avec l'annonce officielle de la construction du nouveau stade à Pérols à horizon fin 2024. Tout d'abord, je souhaite à toute la famille pailladine de la Butte ou d'ailleurs une excellente année 2021 en espérant qu'elle soit plus joyeuse, plus festive, et tout simplement plus "stadieuse" que l'année 2020 (comprendre la possibilité de retourner au stade pour encourager notre équipe en criant notre ferveur). Bien sûr, les résultats du MHSC continueront à jouer sur notre humeur de la semaine encore et encore.

La première partie de saison laisse beaucoup d'espoir. Au final 8e à la trêve, le visage et le jeu affichés par les pailladins n'a rien à envier à ceux qui se battent pour les premières places. Nous regrettons alors toujours ce manque de régularité dans les résultats qui caractérise l'équipe, capable du meilleur comme du pire sans raison apparente, surtout face à des équipes souvent inférieures en terme de jeu. Toutefois, il faut garder à l'esprit que notre budget nous permet de viser les dix premières places mais guère d'avantage si l'on veut suivre la logique. Nous sommes donc dans les temps mais Montpellier est tellement habitué à faire des exploits avec un budget limité que nous en attendons encore plus !

Au delà des questions financière, nous avons bien d'autres atouts. Un club authentique, un club avec des valeurs, un club avec un héritage bien particulier. Cet héritage, c'est celui du SOM, du MHSC, de la Paillade, de Louis Nicollin et de tous ceux qui ont fait l'histoire du club de 1919 à nos jours. Nous avons la chance de voir ces valeurs gardées et entretenues par un président, Laurent Nicollin, qui a su se hisser à la hauteur d'un passé unique et singulier. Le présent, lui, est bon voir très bon. Le futur, nous l'espérons radieux.

Nous ne pouvons que nous réjouir de voir le travail effectué dans le cadre du projet de nouveau stade. Un projet construit avec Michael Delafosse, maire de Montpellier, qui prendra place à Pérols pour 150 à 180 millions d'euros avec des restaurants, une crèche, un pole médical, le musée Louis Nicollin que j'ai eu la chance de voir dans son Mas Saint Gabriel à Marsillargues. Un véritable projet global pour le futur qui se fonde toujours et encore sur ses racines et son passé. Mieux encore, Laurent Nicollin nous annonce que le financement sera à 90% montpelliérain et 100% languedocien. Quoi de mieux que de se baser sur les acteurs locaux, surtout en ces temps si particuliers, pour construire le futur d'un club qui irrigue et fait vibrer toute une région.

Nous avons besoin d'être soudés, de réunir les forces afin de lutter face à des clubs aux moyens financiers bien supérieurs, voir disproportionnés grâce à des investisseurs étrangers. Un stade de 25 000 places à notre hauteur, qui, espérons le, sera une véritable marmite du diable, un cocon explosif qui privilégiera l'acoustique et amplifiera les rugissements de la Butte ! Cette Butte Paillade, si chère à notre histoire, si importante, si reconnue dans le milieu des supporters connaisseurs.

Le nom de Louis Nicollin restera à jamais gravé dans notre histoire et viendra baptiser le nouveau jardin du MHSC et de ses fidèles supporters. "La seule chose que je demande c’est d’avoir une Butte à gauche de la tribune présidentielle", a déclaré Laurent Nicollin. Déjà et encore la volonté de penser aux supporters, à l'âme de la paillade et de retrouver cette tribune populaire véritable poumon des confrontations de Montpellier.

Alors oui, malgré des moments difficiles, nous pouvons croire à des jours meilleurs car nous pouvons compter sur un staff et une organisation solide. Le club sait pouvoir compter sur ses fidèles pour continuer à grandir et affronter les difficultés si elles apparaissent. Nous serons toujours là. Déjà, une rencontre importante arrive dès mercredi face à Marseille et nous comptons sur les joueurs pour qu'ils luttent comme il se doit, avec nos forces, avec nos moyens, pour obtenir un résultat. Il faudra à coup sûr mettre des ingrédients que nous savons mettre dans ces matchs particuliers.

Nous pouvons être fiers du club que nous chérissons et dans lequel nous nous engageons à différents niveaux. Nous sommes aussi les gardiens de ses valeurs, de son histoire et si l'absence au stade est un déchirement pour beaucoup nous continuons avec force à défendre des couleurs qui illuminent nos vies et nous procurent des émotions intenses.
Encore une très bonne année à vous, chers supporters, chers montpelliérains, chers pailladins et souhaitons se revoir très vite pour fêter des buts qui vaudront Delort (comme une retournée acrobatique bien sentie) et vibrer au rythme des exploits de nos pailladins.

À très vite. ALLEZ LA PAILLADE, ALLEZ MONTPELLIER !!!

Gaara
Modérateur
Hors ligne


  Posté le 18 Fév 2021 à 19h10 #8896205

Allez Montpellier, c'est le moment de continuer sur votre lancée ! :mrgreen:

Piou-piou
Hors ligne


  Posté le 18 Fév 2021 à 19h42 #8896232

Trop fort ce Gaara ! Capable de déterrer des vieux topics ! :mrgreen:

Mais ça manque d’originalité un peu quand même ! :mrgreen:

Ce message a été modifié par Piou-piou le 18/02/2021 à 19h43

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 19 Fév 2021 à 14h28 #8896856

On le souhaite même si nous ne partons pas favoris. Mais après Lyon tout devient possible même si cette équipe est capable du meilleur comme du pire... ;-)

Saoufe
Hors ligne


  Posté le 21 Fév 2021 à 13h57 #8899382

MONPELLIER - RENNES

Montpellier va gagner .Roro.
.
Clément Turpin , c 'est mon voisin à PORTSALL distant de 600 mètres. qui possède une maison de vacances.
---------
il n'a pas du tout apprécié le staff Rennais contre Brest l'année dernière.
IL EST AIGRIT ...contre Rennes.
------
En 2019 , je suis allé à sa conférence ( 5 euros ) à PLOUDALMEZEAU sur ma commune.
-----------
Rennes , il ne fera plus jamais de discussions ..il sera impartiale.

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 21 Fév 2021 à 14h19 #8899425

Ouais, Montpellier mène déjà 2 à 0 !
Dommage le penalty raté ;-)

Gaara
Modérateur
Hors ligne


  Posté le 21 Fév 2021 à 14h54 #8899491

Bien sages. :mrgreen:

Saoufe
Hors ligne


  Posté le 21 Fév 2021 à 15h41 #8899541

ben voila , ce que j'avais dis

MONTPELLIER-RENNES - 2-1

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 23 Fév 2021 à 20h25 #8903438

Ceci dit rien à voir avec l'arbitrage lol :lol:

Mon analyse :

"L’audace a encore payé après la victoire à Lyon. L’audace parce que Michel Der Zakarian n’a pas été frileux et a aligné une équipe offensive en 4-3-3 en laissant la place d’Andy Delort au jeune Elye Wahi. C’est ce que les supporters demandaient dans leur grande majorité car les atouts montpelliérains sont bien dans le jeu offensif vers l’avant. Une volonté écoutée par Michel Der Zakarian qui ressort vainqueur d’une rencontre extrêmement importante. Pas favoris au coup d’envoi, les Pailladins ont su s’imposer et créer un nouvel exploit malgré la forme morose des Rennais. L’enjeu était de revenir à égalité en cas de victoire avec l’adversaire du jour et de recoller au cul de la course à l’Europe. C’est chose faite même si Rennes doit jouer face à Marseille en match en retard, il faudra attendre ce résultat pour voir où l’équipe se situera. Mais une chose est sûre, Montpellier est dans une belle forme et nous espérons que cela va continuer encore longtemps. Le premier quart d’heure a tout de même été compliqué car c’est bien Rennes qui a fait l’essentiel du jeu en poussant sur le but de Jonas Omlin. Le gardien pailladin a été auteur d’une prestation de premier ordre car c’est lui qui a empêché l’ouverture du score à plusieurs reprises, permettant ainsi à Stephy Mavididi d’ouvrir le score sur un superbe coup-franc de Téji Savanier. L’avant-centre montpelliérain a été le joueur de la rencontre et a réalisé sûrement son plus beau match sous nos couleurs. Il a en effet inscrit un doublé avec un deuxième but dix minutes plus tard en faisant parler sa justesse technique et sa vitesse d’exécution face au but. Surtout, tout au long du match, il a fait des différences qui auraient pu amener un troisième but décisif à Montpellier en faisant tourner la tête des défenseurs rennais qui ne savaient pas comment l’arrêter. Ce fut notamment le cas lorsqu’il provoque un penalty dans la surface malheureusement manqué par Téji Savanier. Il est aussi à l’origine d’une deuxième grosse occasion repoussée par le gardien dans un premier temps et c’est un miracle pour Rennes si les attaquants montpelliérains n’ont pas réussi à pousser la balle au fond. Un troisième but qui aurait permis d’avoir une fin de rencontre plus facile car le MHSC est resté à seulement deux buts d’écart. Et puisque Montpellier a du mal défensivement cette saison, les Pailladins ont encaissé un but qui a relancé une partie qui aurait dû être pliée. Il a fallu ensuite résister, faire preuve de caractère, d’abnégation, de solidité et de solidarité. C’est ce qu’ont réussi à faire les hommes de Michel Der Zakarian dans une fin de match haletante mais finalement relativement bien maîtrisée après la réduction du score. Petar Skuletic a notamment permis d’obtenir des ballons importants devant. Si Rennes a eu l’essentiel de la possession dans ce match, Montpellier a su faire parler ses principaux atouts dans la percussion et les attaques rapides avec du réalisme dans un premier temps même si les Pailladins n’ont pas pu tuer le match ensuite. Le raté de Téji Savanier sur penalty aurait pu faire très mal et un joueur de sa classe ne peut pas se permettre ce genre d’approximation mais les trois points sont bien là. Nous pouvons notamment penser que Stephy Mavididi en pleine confiance aurait pu se charger du penalty d’autant que Téji Savanier souffrait du genou. Stephy Mavididi a brillé pour le plus grand bonheur de Montpellier et Gaëtan Laborde a encore montré un volume de jeu impressionnant avec un apport défensif important. La pépite Elye Wahi n’a pas vraiment été heureux pour sa titularisation et ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions mais il aura sans doute appris. Réaliser une performance comme celle-ci avec des absents et notamment l’absence d’Andy Delort est très encourageant pour la suite du championnat même si nous préférerions évidemment avoir un effectif au complet. Le cas de Téji Savanier qui est sorti sur blessure est notamment à suivre car il est indispensable au onze de Michel Der Zakarian. Le 4-3-3 est désormais le schéma de jeu à privilégier pour des Pailladins très efficaces devant. Malgré un but encaissé, la défense a paru plus solide et le bloc équipe plus solidaire dans les efforts. Tandis qu’au milieu de terrain, le trio Ferri-Mollet-Savanier a été équilibré sans qu’aucun ne sorte plus du lot qu’un autre. Montpellier relance en tous cas la course à l’Europe derrière les quatre locomotives du championnat."

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 23 Fév 2021 à 20h26 #8903439

Résumé du match :

"Le match commence. Rennes prend le contrôle du ballon rapidement. Terrier trouve Doku dans le dos de Nicolas Cozza côté droit de la surface. Le centre fort est bien détourné par Jonas Omlin qui est déjà décisif (4e). Montpellier n’arrive pas à poser le pied sur le ballon et Rennes continue ses offensives. Deux minutes après, l’ouverture du score est proche lorsque les Rennais récupèrent à l’entrée de la surface sur le côté gauche. Truffert centre au premier poteau pour Guirassy qui reprend bien avec une Madjer mais Jonas Omlin est bien placé et repousse d’un arrêt réflexe. Ça revient sur Doku qui frappe mais Nicolas Cozza tacle bien (6e). Trop bas, les Pailladins ne font que subir les assauts de Rennes qui place son bloc très haut. Ils vont finalement s’inviter petit à petit dans la moitié de terrain de Rennes. Sur un coup-franc, Téji Savanier centre bien côté droit pour Stephy Mavididi qui se jette et catapulte le ballon au fond des filets pour l’ouverture du score (1-0 ; 17e). Le but est accordé après intervention de la VAR car deux autres Pailladins étaient hors-jeu mais pas Stephy Mavididi qui a bien joué le coup pour son cinquième but de la saison. Téji Savanier donne de son côté sa cinquième passe décisive. Un réalisme froid de Montpellier qui ouvre le score sur sa première occasion. Dix minutes plus tard, Martin manque sa passe en retrait. Florent Mollet récupère dans l’axe et Elye Wahi est trouvé dans la surface, son tir étant est contré par Aguerd. Stephy Mavididi peut récupérer sur le côté gauche de la surface. Au lieu de frapper directement il contrôle magnifiquement d’un petit piqué qui élimine Da Silva et Aguerd avant d’enchaîner avec une lourde frappe du gauche imparable pour Gomis (2-0 ; 27e). Le talent de Stephy Mavididi donne le large au MHSC en seulement dix minutes. Deux frappes et deux buts pour Montpellier. Les Rennais tentent de revenir mais se heurtent à la défense pailladine qui reste solide. Florent Mollet n’est pas attaqué à l’entrée de la surface excentré côté gauche et il peut adresser un tir flottant cadré que Gomis repousse en corner (38e). Traoré profite de l’espace laissé par les Montpelliérains pour s’engouffrer, il contrôle à l’entrée de la surface et frappe fort sous la barre mais là encore, Jonas Omlin s’interpose (41e). Montpellier veut tuer le match rapidement et profite d’un ballon mal renvoyé par la défense de Rennes. Gaëtan Laborde reprend le ballon du droit mais le cuir passe juste à côté du poteau (44e). Direction les vestiaires avec deux buts d’avance pour Montpellier grâce à un Stephy Mavididi efficace. Rennes a eu globalement le contrôle du jeu comme on pouvait s’y attendre mais le MHSC a su profiter de ses atouts et surtout des faiblesses de l’équipe adverse actuellement.

Reprise de la rencontre où les Montpelliérains en confiance continuent à faire mal à une défense rennaise en souffrance. Stephy Mavididi sur le côté gauche repique dans l’axe et provoque dans la surface. Il feinte le tir et s’en va à nouveau côté gauche mais Traoré le fauche et concède logiquement le penalty. C’est Téji Savanier qui tente de le transformer mais son tir avec peu d’élan passe au-dessus de la barre… (51e). Une occasion en or de plier le match, ratée par le Pailladin qui a tiré malgré la bonne forme de Stephy Mavididi et qui en plus est en souffrance avec son genou. Un choix contestable qui ne viendra pas coûter la victoire à Montpellier espère-t-on. D’autant que Rennes repart de plus belle. Doku pénètre à droite de la surface avant d’envoyer un centre-tir qui se dirige sous la barre de Jonas Omlin mais le gardien parvient à repousser de la main en corner (52e). Revigorés avec le manqué de Téji Savanier, les Rennais multiplient les attaques. Téji Savanier est justement remplacé par Joris Chotard car il souffre du genou. Espérons que cela ne soit pas trop grave. Suite à un centre repoussé, Florent Mollet contrôle à l’entrée de la surface et tente de surprendre le gardien par une frappe au premier poteau. Gomis se détend bien et repousse en corner (57e). En contre-attaque, Montpellier manque à nouveau l’occasion de tuer la rencontre. Joris Chotard est bien lancé dans l’axe, il fixe et peut jouer un une-deux avec Florent Mollet mais le jeune milieu n’est pas dans le bon tempo et attend trop. Doku peut donc revenir et tacler la balle (61e). Florent Mollet était pourtant seul sur la gauche. Dans la minute qui suit, c’est encore une grosse occasion de manquée. Stephy Mavididi feinte encore sur la gauche de la surface avant de tirer en bout de course mais Gomis repousse d’une belle parade. Gaetan Laborde hérite du ballon, il frappe mais Gomis s’est vite relevé et effectue la double parade sur sa ligne. Ca revient à nouveau sur Gaëtan Laborde qui tente de mettre le ballon côté opposé dans le petit filet mais il voit le cuir frôler le poteau (62e). Énorme nouvelle occasion pour Montpellier d’achever l’adversaire mais cette fois, le MHSC manque de réalisme contrairement au début de rencontre et un but rennais pourrait tout relancer. La 74e minute est toujours aussi importante malgré l’absence du public, le staff pailladin lance des applaudissements chaleureux. Elye Wahi est remplacé par Arnaud Souquet et Michel Der Zakarian décide de densifier sa défense en passant à cinq derrière. Mais paradoxalement, Guirassy réduit la marque juste après. Nzonzi passe à Grenier dans l’axe qui lance Guirassy parfaitement dans le dos de Vitorino Hilton. Jonas Omlin sort au devant de l’attaquant et parvient à l’excentrer mais il finit par trouver les filets du droit après avoir touché le poteau opposé (2-1 ; 78e). En ratant ses grosses occasions dont le penalty de Téji Savanier, Montpellier donne l’occasion à Rennes de relancer complètement la fin de match. Un nouveau but encaissé pour la 18e défense du championnat et la preuve par dix que passer à cinq derrière n’est pas forcément mieux pour les Pailladins. D’autant que si Montpellier parvient à gérer la fin de rencontre, il reste cinq minutes à jouer dans le temps additionnel. Les Pailladins se jettent sur tous les ballons et veulent empêcher Rennes d’évoluer vers l’avant grâce aux consignes de Michel Der Zakarian. Une belle solidarité qui va payer puisque le coup de sifflet final est donné. C’est un quatrième match sans défaite pour le MHSC qui relance la course à l’Europe et revient dans celle-ci. Dans un premier temps efficace grâce à Stephy Mavididi, Montpellier a failli payer son manque de justesse en deuxième période en ne réussissant pas à tuer la rencontre. Les Héraultais remportent tout de même un match où ils n’étaient pas favoris et ils peuvent se satisfaire de l’état d’esprit affiché.

Au classement, le MHSC est 9e avec 38 points et trois points d’avance sur la 10e place occupée par Angers. Dans ses objectifs, Montpellier est à égalité de points avec trois autres équipes : Marseille, Rennes et Metz qui sont devant à la différence de buts. C’est Lens qui se place au-dessus de la mêlée après sa victoire avec deux points d’avance sur ses poursuivants à la 5e place. Lors de la prochaine journée, Montpellier aura un déplacement difficile à Reims. Il faudra encore réaliser une belle performance pour l’emporter ou au moins obtenir le match nul. Ce ne sera pas chose facile mais tout devient possible."

Saoufe
Hors ligne


  Posté le 10 Mar 2021 à 07h28 #8918291

MONTPELIER - PSG

https://www.youtube.com/watch?v=PUcNvEcWGAk&ab_channel=Winamax

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 12 Mar 2021 à 15h17 #8920398

L'actualité c'est celle là, le derby est lancé :mrgreen:



Saoufe
Hors ligne


  Posté le 12 Mar 2021 à 16h53 #8920479

:D :D :D :D

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 12 Mar 2021 à 17h12 #8920516

Roro le 23 Février ton mail faisait quand même 138 lignes. Tu devais avoir mal à la main arrivé au bout, non? :mrgreen:

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 13 Mar 2021 à 11h31 #8921334

Question d'habitude, je fais ça à chaque match de Montpellier :mrgreen:

Gedalger
Hors ligne


  Posté le 13 Mar 2021 à 13h53 #8921410

;-)

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 19 Mar 2021 à 17h14 #8927154

Victoire demandée ce week-end avec la réception de Bordeaux pour pouvoir continuer à jouer une fin de championnat intéressante, sinon ça sera beaucoup moins emballant...

Roro3402
Hors ligne


  Posté le 13 Mai 2021 à 17h58 #8984688

MHSC 2-2 PSG (5 tab 6) #CDF : Montpellier est passé tout proche de l'exploit en réussissant à tenir tête au PSG au stade de la Mosson. Oui, l'équipe aurait mérité d'aller en finale ne serait ce que pour ses facultés à ne rien lâcher malgré ses errances défensives coupables. Les joueurs pailladins ont fait vibrer les supporters et c'est bien ce que nous demandions, au moins. Michel Der Zakarian aurait lui aussi mérité cette finale, juste récompense pour son travail durant les quatre saisons passées à la tête de l'équipe. Et puis, il en est un, la haut, Loulou, qui a sûrement poussé de toutes ses forces pour voir sa paillade l'emporter. Malheureusement, le loto lors de la séance des tirs au but n'a pas tourné en faveur de Montpellier. Junior Sambia est allé toucher les nuages lors de son penalty et alors que ce dernier a été très en difficulté durant la rencontre. Au final, le MHSC a fait parler ses qualités offensives et paye ses largesses défensives, comme depuis le début de saison, rien n'a finalement changé et c'est parce que le club dans son ensemble n'a pas pu régler ce problème que l'Europe s'envole encore une fois cette année. Le PSG a domine la rencontre assez largement et s'est procuré beaucoup d'occasions. C'est déjà un miracle de ne pas avoir encaissé plus de buts. Les pailladins ont manqué de mordant, étaient trop loin de leurs vis à vis et ont beaucoup trop reculé offrant aux parisiens le loisir de faire trop facilement circuler la balle. Notamment vers un Mbappe qui ne demandait pas à ce qu'on lui laisse autant de boulevards. Dimitry Bertaud a fait son match empêchant les Parisiens de prendre le large à plusieurs reprises et quand il a été battu, Vitorino Hilton est venu sauver sur sa ligne à la dernière seconde. C'est pour tous ses petits signes que le MHSC et ses supporters se voyaient bien en finale après la séance des tirs au but. Comme bien souvent, Montpellier a pu compter sur la qualité de ses milieux en phase offensive et surtout sur le duo Gaetan Laborde et Andy Delort. Un duo que l'on aimerait franchement revoir sous nos couleurs même si cela va être compliqué. Gaetan Laborde a d'abord égalisé d'une frappe exceptionnelle et soudaine alors qu'il était excentré côté gauche. Il a décoché une frappe salvatrice allant nettoyer la lucarne opposée d'un Navas qui n'a pu que constater les dégâts. Une égalisation miraculeuse qui a fait espérer Montpellier à la mi temps. Puis, sur un mouvement de classe en contre, initié par une superbe ouverture de Florent Mollet d'une passe limpide de la gauche vers la droite, le MHSC a égalisé par Andy Delort. Gaetan Laborde a récupéré le cuir côté droit, débordant et adressant une offrande à son frère d'armes au second poteau. Ce dernier finissant parfaitement le travail. Les foyers pailladins ont sûrement tous explosés à ce moment là relançant le suspens de cette rencontre. Pour cela, les pailladins peuvent être fiers de leurs joueurs, de leur équipe et de leur mentalité malgré l'élimination. Ce n'est pas passé loin et même si la saison est terminée, essayons désormais de remporter nos deux derniers matchs en championnat pour finir dignement cette saison et garder cette 8e place. Profitons en pour remercier Michel Der Zakarian comme il se doit, lui qui a toujours fait mieux avec son équipe que les moyens financiers du club. Et bravo aux supporters qui ont poussé à l'extérieur et qui ont été entendus sur le terrain ! Le diable a hâte de retrouver son jardin car ce match là avec le public pailladin aurait sûrement eu un tout autre dénouement... Allez Paillade Allez !

<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 31 32 33 34 35 36  

>> Retour à la liste des sujets  |  Retour en haut de la page

Poster un nouveau message

Afin de pouvoir poster des messages dans le forum vous devez être identifié.