Loading ..   Chargement ...

PronoFootball.com
23-01-2021 - 06:12
2472 joueurs actifs
120 connectés
 Accueil > Forum > Jeux > 

ART ET CULTURE

Loading ..
Rechercher :      -  Recherche avancée
<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42  Suivants >>

ART ET CULTURE

Megannie
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 10h47 #8804871

Edition 2

Image n° 40 : Une peinture

Détail 1

 img https://zupimages.net/up/20/46/nke0.png /img

Kael60
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 10h56 #8804878

La danse
Matisse

Henry83
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 11h01 #8804881

La danse
Matisse

Robaud56
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 11h03 #8804882

La Danse II par Henri Matisse

Remy31
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 11h07 #8804883

La danse de Matisse

Dav59300
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 11h12 #8804892

La Danse II d'Henri Matisse

Denis42
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 11h57 #8804936

"La Danse II" d'Henri Matisse

Megannie
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 12h14 #8804954

ATTENTION :
La bonne réponse a peut-être ou pas été donnée avec la 1ère image, mais cinq personnes peuvent gagner des points, voici un agrandissement pour poursuivre le jeu.

Détail 2


 img https://zupimages.net/up/20/46/7mf2.png /img

Kael60
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 13h45 #8805021

"la Danse II – ou simplement La Danse – est un tableau d'Henri Matisse réalisé en 1910."

Les 2 semblent bon :roll:

Filou79
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 14h12 #8805048

La Danse de Matisse

Jaguar
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 16h49 #8805172

La Danse

Megannie
Hors ligne


  Posté le 14 Nov 2020 à 23h23 #8805603

 img https://zupimages.net/up/20/46/k62b.png /img
La danse II

Pour que vous compreniez bien :

Matisse reçoit une importante commande d’un riche industriel russe et collectionneur du nom de Sergueï Chtchoukine, celui-ci demande à Matisse de créer trois grandes toiles pour décorer les paliers d’escaliers de sa demeure à Moscou. Il existe deux versions de la peinture d'Henri Matisse.

« La Danse I » de 1909 : la première version
Elle est au Musée d'art moderne à New York.
Traitée dans des couleurs claires qui, bien que considérées par le peintre comme "l'apogée de la luminosité" ne le satisfont pas entièrement.
Sur cette toile monumentale, Matisse n'utilise que quatre couleurs : le bleu pour le ciel, le vert pour le sol et le noir et le rose pâle pour les cinq femmes qui dansent.

« La Danse II » de 1910 : la seconde version
Couleurs saturées du Fauvisme et style candide
Les choix esthétiques de Matisse pour cette œuvre ont causé le scandale dans les salons en 1910 : les nus audacieux et les couleurs grossièrement appliquées confèrent à l’œuvre un caractère primitif qui, aux yeux de certains spectateurs peut sembler barbare.
Matisse n’a utilisé que trois couleurs pour représenter cette scène festive : du bleu, du vert, et du rouge. Conformément aux associations de couleurs traditionnelles du fauvisme, ces trois teintes vives créent un contraste profond.
Charles Caffin, critique d’art qui a observé Matisse travailler sur la toile dans son atelier a déclaré que “les pigments étaient purs dans leurs tubes”
L’économie de style et de détail crée des personnages ambigus : ni leur expression faciale, ni leur sexe ne sont clairement définis. Les silhouettes rouges sont simplement soulignées par des contours appliqués sur un fond bleu et vert. Matisse a exploré la relation entre couleurs et lignes pour créer de l’harmonie. Pour lui, les couleurs n’étaient pas censées fonctionner de façon isolée. De plus, il n’existe pas de caractéristiques architecturales ou de repères pour créer de la perspective ou de la distance. L’immense toile (2,60m sur 3,91m) semble plate, sans profondeur, et se concentre uniquement sur les figures dansantes
Matisse avait pour but de créer une synthèse du primitivisme. Les figures maladroites inspirées de l’art primitif et populaire et les couleurs énergiques vives expriment la simplicité, l’instinct. Les individus sont complètement abandonnés à leur danse, loin de toute obligation de la vie quotidienne ou professionnelle. Matisse ne se concentre pas sur l’apparence individuelle des danseurs, mais sur le mouvement et le rythme qu’ils créent ensemble.
Les cinq figures se tiennent la main en formant une ronde mais sur la gauche, on peut observer que les mains de deux individus sont séparées, elles cherchent à s’atteindre seulement. Matisse a soigneusement placé cette rupture à l’endroit où elles chevauchent la jambe d’un autre personnage pour ne pas briser les couleurs et l’harmonie du cercle. Le point de rupture étant le plus près du spectateur, il peut être interprété comme une invitation à se joindre à la danse. Le cercle vient chercher ceux qui “sont dehors” pour rassembler tous les individus.

Une nudité qui dérange
Lors de la commande Chtchoukine, il lui demande de peindre des danseurs vêtus.
Or le peintre les représente nus et ce choix fait scandale quand il expose une ébauche de son travail au Salon d’Automne. Certains vont jusqu’à accuser le peintre d’être atteint de maladie mentale.
Cet incident remet en question le précieux mécénat qu’apportait Chtchoukine à Matisse. Fort heureusement, ils finissent par trouver un accord et aucun organe génital ne sera explicitement représenté.
Matisse aurait eu l’idée en voyant des paysans exécuter la danse de la sardane sur une plage du sud de la France. Dans les deux tableaux, des personnages s’élancent à l’unisson dans un mouvement circulaire.
Toutefois dans sa nouvelle composition, Matisse place cinq personnages dans sa ronde contre six danseurs auparavant (1ère ébauche). Les corps des personnages sont réduits à l’essentiel, ils sont presque androgynes et la couleur de leur peau est uniformisée, en ocre.
Pour qu’ils s’insèrent intégralement dans le cadrage de la toile, Matisse impose une cambrure aux danseurs.
Ainsi, le regard du spectateur est attiré par leur mouvement circulaire : les personnages du haut sont cambrés et les corps du bas sont en extension. Les courbes dominent, rythment et s’adaptent au format du tableau.

Faisant partie des plus célèbres œuvres d’Henri Matisse, la Danse est une ode à la vie, à la joie, à l’abandon physique, et est devenue un emblème de l’art moderne. L’œuvre est présentée avec son œuvre complémentaire, La musique pour décorer la demeure du collectionneur.
Caractéristique par sa simplicité et l’énergie qu’elle dégage, cette peinture a laissé son empreinte sur l’art du 20ème siècle. La Danse a été réalisée à l’apogée du Fauvisme et incarne l’émancipation de l’art par rapport aux conventions traditionnelles de représentation occidentales.
Aujourd’hui, la Danse est exposée, avec son homologue , la Musique, au musée de l’Ermitage à Saint Pétersbourg.

 img https://zupimages.net/up/20/46/w9lx.png /img
La danse I

 img https://zupimages.net/up/20/46/xwrp.png /img

 img https://zupimages.net/up/20/46/jsn0.png /img

Félicitations à Denis qui a résisté tout au long de cette édition à Henry et à Robaud qui montent également sur le podium, bravo à vous deux.

Merci à vous toutes et tous.

On continue ?

Ce message a été modifié par Megannie le 14/11/2020 à 23h45

Kael60
Hors ligne


  Posté le 16 Nov 2020 à 08h59 #8807449

bravo Denis!

pour moi j'adore donc si tu es toujours motivée Meg je suis pour continuer même si je ne passes pas toujours ici

Denis42
Hors ligne


  Posté le 16 Nov 2020 à 09h10 #8807479

Merci pour l'ensemble de ton investissement Annie ! :D

Félicitations aussi à Henry et Robaud, qui ont été de solides adversaires et qui ont toute leur place sur le podium ! ;-)

Bravo aux autres participants qui ont tenté leur chance de temps à autre ! :)

Megannie a dit :

On continue ?



Pour moi, la question ne se pose même pas ! :lol:

Ou alors, à moins que tu n'aies plus d'images en stock... :mrgreen:

Filou79
Hors ligne


  Posté le 16 Nov 2020 à 09h18 #8807488

Bravo Dénis pour ta victoire ;-)

Robaud56
Hors ligne


  Posté le 16 Nov 2020 à 13h20 #8807679

Bravo Denis et Henry..........et Annie ;-)
La connaissance de l'Art,ce n'est pas toujours évident,pour ma part,c'est aussi la recherche des indices qui me permet de trouver les réponses.
Pas de problème pour continuer ;-)

Henry83
Hors ligne


  Posté le 16 Nov 2020 à 20h27 #8808304

Bravo Denis pour cette nouvelle victoire, ce n'est pas passé loin de mon côté et tu as mérité ta victoire ;-)

Je suis aussi d'accord pour continuer ;-)

En revanche, je voudrai savoir, si le jeu continue, s'il est possible que, si tu mets des photos en semaine, ce soit à des heures un peu plus "tardives". Car vu que je travaille en journée, je ne peux pas trop jouer et je trouve ça dommage car j'aime bien ce jeu et ça me plait de faire des recherches afin d'enrichir un peu ma culture générale.

Ce message a été modifié par Henry83 le 16/11/2020 à 20h27

Megannie
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 11h20 #8809933

Avis aux amateurs :

L'édition 3 commencera aux environs de 17h


Megannie
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 19h17 #8810542

Edition 3

Image n° 1 : une peinture

Détail 1


 img https://zupimages.net/up/20/47/7ncq.png /img

Ce message a été modifié par Megannie le 18/11/2020 à 19h17

Kleber
Modérateur
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 19h21 #8810554

Le Voyageur contemplant une mer de nuages aussi intitulé Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages du peintre romantique allemand Caspar David Friedrich.

Denis42
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 19h28 #8810561

"Le Voyageur contemplant une mer de nuages" de Caspar David Friedrich

Henry83
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 19h28 #8810562

Le Voyageur contemplant une mer de nuages aussi intitulé Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages du peintre romantique allemand Caspar David Friedrich.

Girlfcmetz39
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 19h54 #8810581

"Le Voyageur contemplant une mer de nuages" de Caspar David Friedrich

Filou79
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 20h10 #8810596

Le voyageur contemplant une mer de nuages - Caspar David Friedrich

Kael60
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 20h44 #8810634

Bravo

Megannie
Hors ligne


  Posté le 18 Nov 2020 à 20h48 #8810638

 img https://zupimages.net/up/20/47/qhk5.png /img

Le Voyageur contemplant une mer de nuages

Huile sur toile, 94,8 × 74,8 cm de Caspar David Friedrich, 1818.
Caspar David Friedrich, né en 1774 et mort en 1840, était l’un des peintres romantiques allemands le plus influent du 19ème siècle, tant pour ses observations minutieuses de la nature que pour la dimension spirituelle et religieuse qu’il donnait à ses tableaux. Pour lui en effet, la peinture de paysage était le seul genre de peinture capable de mettre l’homme en relation avec Dieu et la Nature. Peindre ne se résumait pas à une simple activité de décalque ou d’observation : il s’agissait de mêler son propre état d’esprit à la représentation de la nature, de méditer devant sa puissance, sa grandeur, comme nous le ferions devant Dieu. Friedrich pensait que la nature était la partie visible de la création divine ; aussi, regarder la nature, création de Dieu, équivalait à chercher à le rencontrer.

Qui est cet homme perché sur un rocher ?
Selon certains historiens de l’art, il s’agit d’une connaissance du peintre, un haut fonctionnaire des Eaux et Forêts. Mais selon d’autres, c’est Friedrich lui-même ! De fait, sa silhouette, vers laquelle convergent les lignes de la composition, semble s’élancer vers le ciel, ce qui pourrait figurer l’élévation spirituelle de l’artiste, thème cher aux romantiques. Mais le plus étonnant, c’est que l’homme est représenté de dos ! Un procédé récurrent dans l’œuvre de Friedrich.
Faire de son modèle une figure anonyme et solitaire lui permet de le transformer en symbole de la condition humaine.

Où sommes-nous ?
Dans les monts Métallifères, à la frontière de la Saxe et de la Bohème. Mais ce n’est sans doute pas un endroit précis car Friedrich compose des paysages imaginaires à partir de lieux réels juxtaposés. Ses motifs favoris –¬arbres dénudés, cieux nuageux, roches escarpées¬– sont dessinés à partir d’esquisses réalisées lors des randonnées qu’il effectue près de sa ville de Dresde. Ces croquis sont ensuite approfondis dans son atelier. À coups de lavis bruns et gris et de puissants clairs-obscurs, le peintre recrée alors une nature étrange et inquiétante. Remarquez comme le format vertical, rarement utilisé pour les tableaux de paysages, renforce cette sensation d’étrangeté…

À quoi tout ce brouillard rime-t-il ?
L’artiste romantique multiplie souvent, dans ses tableaux, les jeux de lumière et les effets atmosphériques. Ici, une mer de brume et de nuages brouille les formes et les repères spatiaux, donnant l’illusion d’une profondeur et d’une altitude extrêmes. Illusion renforcée par la présence de roches, devant le personnage, quasi identiques à celle sur laquelle il est dressé. On imagine alors que des rochers du même type se trouvent aussi derrière lui – et qu’il est perdu au cœur d’un paysage sans limites…

Et pourquoi cette nature en noir et blanc ?
Peindre la nature sans couleur ou presque : encore un choix radical de Friedrich.
Seules quelques touches bleues et jaunes, figurant les rayons du soleil et le ciel, égayent la toile. Toute la force de la composition repose sur le contraste extrême des nuages blancs et des roches noires. Notez l’opposition entre le bas sombre du tableau et le haut, nimbé d’une lumière quasi mystique. On peut y lire une allégorie de la terre et de l’au-delà –¬vers lequel mèneraient les rochers. Ceux-ci symbolisent d’ailleurs, chez les chrétiens, la foi sur laquelle on peut s’appuyer pour marcher vers son salut, à travers les aléas de la vie.

D’où vient l’impression de vertige ?
L’homme se tient à flanc de précipice – et nous sommes suspendus derrière lui, ce qui accentue notre sensation de vide. Ces cadrages constituent la marque de fabrique de l’artiste, qui nous invite à partager la stupeur de son modèle. Car ce paysage extrême, auquel il fait face, le conduit à s’interroger sur le sens de la vie.
« Le peintre ne doit pas peindre seulement ce qu’il voit devant lui, écrivait Friedrich, mais aussi ce qu’il voit en lui-même. »

 img https://zupimages.net/up/20/47/t28z.png /img

Ce message a été modifié par Megannie le 18/11/2020 à 20h51

Megannie
Hors ligne


  Posté le 20 Nov 2020 à 20h34 #8813553

Edition 3

Image n° 2 :

Détail 1

 img https://zupimages.net/up/20/47/e7sm.png /img

Jaguar
Hors ligne


  Posté le 20 Nov 2020 à 20h37 #8813556

Mama de Louise Bourgeois

Henry83
Hors ligne


  Posté le 20 Nov 2020 à 20h38 #8813558

Maman de Louise Bourgeois

Filou79
Hors ligne


  Posté le 20 Nov 2020 à 20h40 #8813559

« Maman » de Louise Bourgeois

<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42  Suivants >>

>> Retour à la liste des sujets  |  Retour en haut de la page

Poster un nouveau message

Afin de pouvoir poster des messages dans le forum vous devez être identifié.