Loading ..   Chargement ...

PronoFootball.com
23-01-2021 - 05:52
2472 joueurs actifs
128 connectés
 Accueil > Forum > Jeux > 

ART ET CULTURE

Loading ..
Rechercher :      -  Recherche avancée
<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 29 30 31 32 33 34 35  ..... 37 38 39 40 41 42  Suivants >>

ART ET CULTURE

Kael60
Hors ligne


  Posté le 09 Nov 2020 à 19h09 #8798830

Pfff je suis quand même deg car j'avais trouvé avant les autres mais pas le titre en entier :evil: :cry:

Henry83
Hors ligne


  Posté le 09 Nov 2020 à 20h18 #8798918

Très joli tableau que j'ai eu la chance de voir au Louvre et qui est en photo sur mon téléphone :)

Megannie
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 16h48 #8802200

Edition 2

Image n° 38 : Une sculpture

Détail 1


 img https://zupimages.net/up/20/46/xq4b.png /img

Kleber
Modérateur
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h03 #8802207

 img https://i.pinimg.com/originals/9e/96/0a/9e960a42ac3e13f4c683b60501b9840a.gif /img

Megannie
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h05 #8802208

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
C'est trop drôle

Denis42
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h10 #8802209

"Love" de l'ukrainien Alexander Milov

Girlfcmetz39
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h15 #8802218

Love d'Alexander Milov

Henry83
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h21 #8802227

"Love" de l'ukrainien Alexander Milov

Robaud56
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h33 #8802230

Love d'Alexander Milov

Kael60
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h36 #8802232

Love :mrgreen:

Megannie
Hors ligne


  Posté le 12 Nov 2020 à 17h38 #8802237

 img https://zupimages.net/up/20/46/hu99.png /img

Love

Imposante sculpture qui nous confronte à notre enfant intérieur, l'œuvre est de l'Ukrainien Alexander Milov, a été exposée pour la première fois lors du Burning Man Festival aux Etats-Unis en 2015.
L’artiste ukrainien Alexander Milov est né en URSS et vit à Odessa. « Je suis né en URSS et je suis l’enfant d’un pays qui n’existe plus »

Elle représente un homme et une femme se tournant le dos en position assise. Et à l’intérieur des personnages : deux enfants qui, eux, se tiennent debout et se regardent.
Dans le désert du Nevada, au nord-est de Reno (USA), il y a une petite ville fondée spécialement pour accueillir un festival annuel qui, au fil du temps, a recueilli de nombreuses adhésions et a maintenant atteint une certaine notoriété. La ville s'appelle Black Rock City et nous parlons du festival Burning Man, qui a lieu chaque année, depuis 1991, la dernière semaine d'août, en même temps que la fête du travail, le Labor Day qui est célébrée aux États-Unis le 1er septembre.
C'est un festival d'art visionnaire et alternatif qui accueille un grand nombre d'artistes ; l'une des œuvres les plus visionnaires de ces dernières années s'appelle "Love", la première œuvre d'un artiste ukrainien, Alexander Milov.
L'œuvre évocatrice de Milov remonte à 2015 et a été incluse dans le concours "Carnaval des miroirs", le thème de cette année. Le choix du thème se voulait une référence au monde moderne dominé par les médias, où la réalité est parfois ambiguë et déformée, comme un rayon de soleil qui frappe les miroirs : un univers où il est de plus en plus difficile de découvrir l'authentique soi. L'œuvre de Milov se concentre sur l'incommunicabilité de cette époque : un homme et une femme sont assis par derrière, adossés l'un contre l'autre dans ce qui semble être un état de profonde tristesse et de solitude.
Love semble concentrer l'attention sur les conflits entre les aspirations réelles du moi caché et l'apparence extérieure. A l'extérieur, les deux figures adultes semblent représenter une véritable cage, faisant référence à un sentiment d'oppression souligné encore plus par la couleur grise du métal utilisé pour le châssis. Mais au fur et à mesure que la lumière s'éteint, quelque chose de magique se produit : alors que la lumière s'estompe pour faire place à la longue nuit, les enfants à l'intérieur du cadre s'illuminent et nous réalisons que tous deux se touchent les mains, un geste qui dans les deux figures adultes reste seulement un fantasme lointain.
Les enfants représentent notre moi le plus profond, nos aspirations réelles et nos sentiments les plus sincères cachés dans une prison imaginaire, remplie de fausses valeurs. La lumière qui émane des enfants, avec leur geste, est un symbole d'amour et de partage - une volonté de communiquer qui est absente chez les adultes, froide et métallique. La transparence des silhouettes indique peut-être à quel point notre intimité est fragile et vulnérable.
L'œuvre imposante reflète la pensée de l'artiste : "nous entrons dans ce monde en ne souhaitant que l'union et l'amour, mais la société nous transforme, nous rendant incapables de vivre les relations dans la sérénité et la confiance de notre enfance. Nous devons donc essayer de redécouvrir la pureté et les valeurs qui nous ont émus quand nous étions enfants, car ce sont les valeurs authentiques de la nature humaine.
On a beau connaître le nom et la forme de cette œuvre, on en devine assez mal le sens. Et c’est sans doute ce qui la rend si intrigante. Parce que, même si on a du mal à mettre les mots dessus, on sent bien que cette sculpture à quelque chose à nous raconter ou un sentiment à exprimer.
Cela dit, peu importe. Chacun verra dans cette sculpture ce qu’il y trouvera. Chacun envisagera sa propre signification. Après tout, l’art n’existe-t-il pas pour nous interroger… Voire pour nous secouer ?
Alexander Milov, a quant à lui livré sa propre interprétation. Elle n’est pas limpide, mais en inspirera peut-être certains :
« Elle montre un conflit entre un homme et une femme aussi bien qu’elle montre la nature intérieure et extérieure de la nature humaine. (…) La lumière, elle, est le symbole de la pureté et de la sincérité qu’apportent les gens ensemble. Elle donne la possibilité de compenser quand l’obscurité arrive ».
Et s’il s’agissait surtout de donner corps à une contradiction ? Celle de l’adulte qui ne communique plus avec ses semblables tandis que l’enfant qui sommeille en lui ne rêve que de ça… Ce n’est qu’une hypothèse et elle n’a pas davantage de valeur que la vôtre !

 img https://zupimages.net/up/20/46/vss5.png /img

 img https://zupimages.net/up/20/46/uo2n.png /img

C'est bientôt la fin de l'édition !

Ce message a été modifié par Megannie le 12/11/2020 à 17h49

Megannie
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 15h23 #8803312

Edition 2

Image n° 39 : Un monument

Détail 1


 img https://zupimages.net/up/20/46/rjjl.png /img

Celian
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 15h26 #8803315

Château de Chambord

Kael60
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 15h32 #8803319

:roll: je ne penses pas

Filou79
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 15h35 #8803321

Château de Chenonceau

Ce message a été modifié par Filou79 le 13/11/2020 à 15h55

Henry83
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h05 #8803329

Je ne crois pas non plus

Jaguar
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h22 #8803344

Le château de Disney, ( Le Neuschwanstein) peut-être... ou pas :mrgreen:

Henry83
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h24 #8803348

un 2nd indice serait le bienvenue :mrgreen:

Megannie
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h28 #8803352

Vous me faites bien rire :p

Henry83
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h31 #8803356

est ce que ça existe au moins ? :p

Megannie
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h35 #8803360

ATTENTION :
La bonne réponse a peut-être ou pas été donnée avec la 1ère image, mais cinq personnes peuvent gagner des points, voici un agrandissement pour poursuivre le jeu.

Détail 2

 img https://zupimages.net/up/20/46/priz.png /img

Henry83
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h38 #8803362

La Conciergerie à Paris

Denis42
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h39 #8803367

La Conciergerie à Paris

Girlfcmetz39
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h40 #8803369

La Conciergerie à Paris

Robaud56
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h43 #8803370

La Conciergerie à Paris

Jaguar
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h43 #8803372

La Conciergerie à Paris

Remy31
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h44 #8803373

La Conciergerie à Paris

Megannie
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 16h55 #8803397

 img https://zupimages.net/up/20/46/we2b.png /img

La Conciergerie

La conciergerie s’étend sa longue silhouette baignée de lumière le long des quais de Seine dans le 1er arrondissement de Paris, 2 boulevard du Palais, faisant d’elle l’un des édifices les mieux exposés de Paris.
Mais malgré son imposante stature et la beauté de son architecture médiévale, la Conciergerie est un endroit peu visité par les Parisiens et les touristes. La faute peut-être à son passé un poil sordide…

L'origine du nom. Le Concierge est un haut personnage du royaume. Il est nommé par le roi pour assurer l'ordre, la police et enregistrer les prisonniers.

Un lieu de pouvoir.
Dès le VIe siècle, Clovis installe sur l'île de la Cité sa demeure royale.
En 1200, Philippe Auguste fait du Palais de la Cité le siège du pouvoir capétien. Saint Louis l’embellit par l’érection de la Sainte-Chapelle. Philippe le Bel remodèle et agrandit le palais pour y abriter les institutions de l’administration du royaume.

À l’origine, le palais des Rois
Tout avait pourtant bien commencé.
Au moment de sa construction, au Xème siècle, l’actuelle Conciergerie était le Palais de la Cité, le siège du pouvoir des capétiens, les anciens rois de France. C’est principalement à Philippe IV le Bel que l’on doit son architecture gothique et notamment ses belles tourelles :
Quatre tours dominent le quai de l'Horloge, elles ont fait l'objet de réfections au cours des siècles, ce sont les vestiges de l'enceinte du Palais.
La tour de droite, vers l’ouest en aval de la Seine porte le nom de tour Bonbec (ou Bon-bec) qui doit son nom au fait que s’y trouvait la salle où était pratiquée la « question » (la torture) qui faisait avouer les suppliciés. Cette tour est la plus ancienne puisque ses soubassements remontent au règne de Saint-Louis.
Elle fut surhaussée au XVIe siècle et reçut alors une toiture en poivrière. Au milieu se trouvent deux tours jumelles : la Tour d’Argent à droite, où était conservé le trésor de la Couronne, à gauche, la Tour de César en souvenir de la présence des romains et dû au fait que la tour est bâtie sur des fondations romaines.
Toutes deux remontent au règne de Philippe le Bel et, contrairement à la tour Bonbec, n’ont jamais été crénelées.
A gauche en angle la célèbre Tour de l’Horloge de forme Carrée, haute de 47m, elle accueillit vers 1370 la première horloge publique à Paris.

Le lieu, immense, comprenait également l’actuel Palais de Justice ainsi que la splendide Sainte-Chapelle édifiée par Saint-Louis. Il doit son nom au concierge du palais, qui avait un rôle de gardien primordial. À l’époque, le palais était considéré comme l’un des plus beaux d’Europe, mais c’était avant que le XIVème siècle ne fasse basculer son destin de façon étonnante…

La plus ancienne prison de France
Charles V, au pouvoir à cette époque, décide de ne rien faire comme les autres : il transfère le siège du pouvoir au palais Saint-Pol à Saint-Paul, hors des remparts de Philippe Auguste, pour être au calme. Il faut dire que le pauvre avait dû affronter l’invasion de la foule de mécontents suite à la signature d’un traité avec l’Angleterre.
En 1310, l’édifice fut alors converti en prison d’état, où de nombreux prévenus étaient parqués en attendant leur jugement. Les plus riches bénéficiaient d’une cellule dotée d’une paillasse pour s’étendre, alors que les moins fortunés étaient entassés à même le sol.
Dans la plupart des cas, leur captivité aboutissait sur une exécution… la quasi-certitude d'être guillotiné.
C’est d’ailleurs ici que pendant la Révolution, Marie-Antoinette et Robespierre ont séjourné avant de passer à l’échafaud !
Mais aussi Charlotte Corday, Mme Roland et les Girondins, Danton, André Chénier, le Général Hoche

Une visite riche en émotions
En 1914, la prison ferme ses portes pour devenir un monument national ouvert au public. Lors d’une visite, il faut s’attendre à s’extasier mais aussi à ressentir l’empreinte d’un lourd passé. On découvre les salles médiévales aux proportions impressionnantes, comme la salle des gens d’armes, qui, avec ses voûtes de 8,50 m de haut et son style gothique servait de réfectoire aux employés du roi.
Pendant longtemps, on a également pu voir la cellule de Marie-Antoinette dont le « décor » était reconstitué, ainsi que des objets d’antan comme un couperet de guillotine ou d’anciennes clés de la prison. Lors de la rénovation du musée, cette reconstitution a été supprimée pour laisser place à une chapelle.
Difficile de ne pas être ému dans la cour des femmes, où les détenues se promenaient, lavaient leurs linges et disaient adieu à leurs familles. À l’extérieur, il ne faut pas manquer la fameuse tour de l’horloge haute de 47 mètres et son cadran solaire à gloire de Henri III datant de 1585.

Ce message a été modifié par Megannie le 13/11/2020 à 18h19

Megannie
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 18h21 #8803481

 img https://zupimages.net/up/20/46/o7cg.png /img

L'édition n° 2 va t-elle se terminer demain ?
Tout va dépendre de Denis42 ...
Mais si Henry fait 7 points haaaaaaaaa, c'est mort pour Denis ! hihihihihi

Mais cette édition peut avoir deux gagnants ...

Quel suspense !

Ce message a été modifié par Megannie le 13/11/2020 à 18h25

Kael60
Hors ligne


  Posté le 13 Nov 2020 à 18h25 #8803485

Ou de Henry 8)

J'y suis allé au château de Chambord et je ne reconnaissais pas ;-)

D'ailleurs n'hésitez pas à y aller il est splendide surtout l'escalier central :heart:

Enfin quand on pourra ressortir :oops:

<< PrécédentsPages : 1 2 3 4 5 6  ..... 29 30 31 32 33 34 35  ..... 37 38 39 40 41 42  Suivants >>

>> Retour à la liste des sujets  |  Retour en haut de la page

Poster un nouveau message

Afin de pouvoir poster des messages dans le forum vous devez être identifié.